Lors du séminaire de clôture de la 23 ème édition de l’Université Moulay Ali Chérif :souligne que cette manifestation est l’occasion passer en revue les jalons du développement qui a marqué le Maroc sous l’ère du défunt Feu Hassan II.

Saliha Boujraf:

Mohamed El Aâraj, ministre de la Culture et de la Communication, a considéré,vendredi dernier à Meknès, que le séminaire de clôture de la 23ème édition de l’Université Moulay Ali Chérif, constitue une occasion pour passer en revue les jalons du développement économique et social qui a marqué le Maroc moderne sous l’ère de Feu Sa Majesté le Roi Hassan II et sous sage direction.

El Aâraj a indiqué que ce processus de développement est poursuivi et piloté par Sa Majesté le Roi Mohammed VI avec sagesse et perspicacité, soulignant que « cette université est une riche manifestation et un moment d’apprentissage durant lequel nous passons en revue les processus de modernisation et les réalisations en matière de développement sous l’ère du regretté souverain Feu Hassan II et nous nous inspirons des lumières de ce leader historique, dont le génie et l’intelligence extraordinaires ont été reconnus par le monde.

Dans une allocution à cette occasion, M. El Aâraj a affirmé que cette université a été, tout au long de 30 ans, une citadelle académique de référence et un centre scientifique novateur qui a approfondi la recherche dans le patrimoine intellectuel et politique des Rois de la dynastie alaouite et leurs réalisations éternelles en matière de promotion de ce grand pays et de son peuple généreux.

Par ailleurs, M. El Aâraj a indiqué  que la tenue de cette édition dans la cité ismaélienne, Meknès de l’oliveraie, de l’histoire, du Melhoun et tant d’autres arts est une preuve éclatante de la position symbolique qu’occupe la ville de Meknès dans la géographie politique et civilisationnelle du Royaume du Maroc à travers sa riche histoire.

El Aâraj a ajouté que Meknès n’est pas seulement l’une des capitales historiques et civilisationnelles de notre pays, mais qu’elle est la capitale des capitales du patrimoine mondial, depuis qu’elle a été consacrée par l’UNESCO comme patrimoinehumanitaire mondial.

El Aâraja précisé, dans ce sens, que pour cette raison, le ministère de la Culture et de la Communication veille à la préservation et à la commémoration du patrimoine matériel et immatériel de cette ville à travers de grands projets culturels liés à la restauration et à la préservation desédifices et des monuments historiques et à l’élargissement du réseau des centres et des infrastructures cultuels et leur équipementde manière à leur permettre d’accueillir tous les artistes, les créateurs, les chercheurs et les personnes concernées par les affaires culturelles,du Maroc et de l’étranger.

Il convient de signaler qu’à l’occasion de la 23èmeédition de l’Université Moulay Ali Cherif, dont les travaux sont organisés sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI sous le thème « La vie économique et sociale au Maroc sous le règne de Feu Sa Majesté le Roi Hassan II », il a été procédé au vernissage d’une exposition de photos historiques sur des projets socio-économiques réalisés sous le règne du défunt souverain Feu Hassan II à la Maison de la Culture Mohamed Mennouni à Meknès.

Cette exposition, qui ambitionne d’établirdes passerelles entre le présent et le passé en vue de permettre à la génération actuelle d’avoir une idée des projets qui ont été réalisés tout au long de quatre décennies du règne de Feu Sa Majesté le Roi Hassan II(1961-1999), comprend 33 photos en couleur et en noir et blanc, qui ont immortalisé des réalisations à caractère social et économique, sous le règne de Feu Sa Majesté le Roi Hassan II dans divers domaines, tels que l’agriculture, l’industrie, les infrastructures, les affaires religieuses et le statut de la femme marocaine.

Ont assisté au vernissage de cette exposition, outre M. Mohamed El Aâraj, ministre de la Culture et de la Communication, M. AbdelhakLamrini, historiographe du Royaume et Président de du Comité scientifique de l’Université Moulay Ali Chérif, et M. AbdelghaniSabbar, Gouverneur de la Préfecture de Meknès.

Partager sur Facebook