Amzazi souligné à Laâyouneque l’adéquation entre la formation et l’emploi constitue un défi central pour résoudre la problématique du chômage dans les rangs des jeunes

Saliha Boujraf:

Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a affirmé, mercredi dernier à Laâyoune, que l’adéquation entre la formation et l’emploi constitue un défi central pour résoudre la problématique du chômage dans les rangs des jeunes, ainsi qu’un facteur clé pour leur qualification et l’amélioration de leur employabilité en vue de favoriser leur insertion professionnelle, économique et sociale.

Amzazi a ajouté que le Forum régional pour l’emploi et de la formation organisé dans la Région Laâyoune-Sakia El Hamra constitue une étape opportune pour élaborer des recommandations et des propositions pratiques et réalistes, ainsi que de nouvelles solutions audacieuses et innovantes pour développer la formation professionnelle et améliorer sa qualité.

Le ministre a mis l’accent, dans ce sens, sur la nécessité de prendre en considération les spécificités et les atouts de la région dans la perspective d’assurer une adéquation entre la formation et l’emploi et d’améliorer l’employabilité des diplômés de la formation professionnelle.

Par ailleurs, M. Amzazi a rappelé que l’organisation de ce forum s’inscrit dans le cadre des préparatifs des assises nationales sur l’emploi et la formation à l’organisation desquelles avait appelé Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans son discours à l’occasion de la célébration de l’anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple en août dernier et ce, en vue d’en sortir avec des résolutions pratiques, de nouvelles solutions et une feuille de route précise pour la promotion de l’emploi, notamment dans les rangs des jeunes.

Amzazi a noté que le traitement de la problématique du chômage dans les rangs des jeunes requiert l’adoption d’une approche intégrée et multidimensionnelle, basée principalement sur l’appui à la création d’emplois, la mise en adéquation requise entre l’offre d’éducation et de formation et les besoins du marché du travail, le développement des initiatives libres et le soutien de la création d’entreprises.

Le ministre a souligné, en outre, que hisser la rencontre nationale de l’emploi et de la formation au niveau de l’essor qualitatif souhaité par Sa Majesté le Roi requiert de tous les intervenants une préparation précise, fondée sur une méthodologie scientifique et maîtrisée qui renforce l’approche participative et consacre la dimension régionale et s’appuyant sur une forte mobilisation des différents intervenants et partenaires.

Partager sur Facebook