En réponse au quotidien « Al Akhbar » :- M. Laenser n’as de positionnement et d’alignement qu’aux côtés du parti, étant le Secrétaire général de tous les militantes et militants harakis

– Le Secrétaire général n’a pas encore évoqué la question de la désignation des membres du Bureau politique au titre du quota qui lui est conféré par le statut, ni avec M. Hassad ni avec d’autres personnes

Mohamed Mechehouri

Sous un titre sensationnel qui n’a rien à voir avec la réalité, le quotidien « Al Akhbar » a publié,mardi 4 décembre 2018, sur sa Une au niveau de la rubrique « Les coulisses des informations » un article intitulé « Hassad refuse sa désignation par Laenser (!!!) ».

Le quotidien a prétendu, dans cet article qui a versé exagérément dans le sensationnalisme au point de surpasser les films de science-fiction, que M. Mohamed Hassad a refusé d’intégrer le Bureau politique du Mouvement Populaire par la voie du quota réservé au Secrétaire général du parti, ajoutant que M. Hassad a préféré participer dans la course électorale et décrocher son siège via la liste électorale des opposants à M. Laenser conduite par M. Mohamed Fadili … et non via la liste pro Laenser(!!!).

Tout d’abord, nous tenons à assurer l’instigateur de cette fausse information que le Mouvement Populaire et son secrétaire général ne craignent aucune « transformation turbulente », car nous sommes un parti institutionnel, régi par un statut, un règlement intérieur,des obligations morales de ses militantes et militants qui expriment librement leur volonté lors de leur congrès national, l’instance délibérative suprême du parti, et dans leur conseil national qui est considéré comme le parlement du parti.

Deuxièmement, cette fausse information fait fi d’une réalité éclatante, à savoir que M. Mohand Laenser est considéré par les militantes et militants harakis comme étant leur Secrétaire général à eux tous. C’est pour cette raison qu’ils avaient tenus à ce qu’il reste à la tête du parti pendant un nouveau mandat, car ils sont convaincus,au point d’en être certains, que M. Laenser n’a de positionnement et d’alignement qu’aux côtés du parti.

Troisièmement, M. Mohand Laenser a gardé, depuis sa réélection le 29 septembre dernier, une certaine distance par rapport aux préparatifs à l’élection du Bureau politique, laissant ainsi la liberté absolue à tous les membres du Conseil national de gérer cette étape. Par conséquent, il n’a pas entamé, jusqu’à maintenant, le processus de désignation des membres du Bureau politique au titre du quota qui lui est conféré en vertu du statut du parti et n’a pas encore évoqué cette question ni avec M. Hassad ni avec d’autres personnes.

Quatrièmement, et ce qui réfute le contenu de la fausse information du quotidien « Al Akhbar », les deux représentants des deux listes électorales candidates auBureau politique (MM. Bennassar Azougagh et Mohamed Fadili) ont souligné, dans des communiqués et des déclarations, la neutralité du Secrétaire général du parti.

De ce fait, les allégations du quotidien « Al Akhbar » quant à la candidature d’une liste « pro M. Laenser »d’une autre « liste des opposants de M. Laenser » ne sont que de purs mensonges infondés car la véritable liste de M. Laenser est la liste du 13ème Congrès national, qui reflète la volonté de 2.500 congressistes qui ont été accrédités par les bases du parti au niveau des régions et des provinces.

Partager sur Facebook