El Aâraj : Le tourisme culturel est un pilier essentiel de l’offre touristique nationale

Mohamed El Aâraj, ministre de la Culture et de la communication, a affirmé, samedi dernier à Marrakech, que le tourisme culturel est un pilier essentiel de l’offre touristique nationale et un levier important pour promouvoir le patrimoine culturel, matériel et immatériel, dans ses dimensions civilisationnelle, culturelle, économique et sociale.

Un communiqué du ministère de la Culture et de la communication a indiqué que M. El Aâraj, qui intervenait à l’ouverture du Congrès annuel de la Fédération internationale des journalistes et écrivains de tourisme (FIJET), a souligné la corrélation qui existe entre la culture et le tourisme tant au niveau national qu’international, ainsi que le rôle central que jouent les médias en matière d’accompagnement de la gestion du patrimoine, à travers l’édition, l’écriture et l’information.

El Aâraj a également mis l’accent sur l’importance de valoriser le patrimoine culturel et de préserver les sites historiques en tant qu’espaces de rencontre des cultures et des civilisations, soulignant le rôle des écrivains et des chercheurs dans le domaine du tourisme en matière d’édition d’ouvrages touristiques en vue de promouvoir les industries culturelle et touristique et consacrer ainsi le tourisme en tant que pratique culturelle et assurer la préservation du patrimoine culturel et de la mémoire civilisationnelle du Royaume.

Par la même occasion,le ministre a appelé à fédérer et à intensifier les efforts dans l’objectif de promouvoir la pratique médiatique et la littérature touristique, ainsi que les médias, le tourisme et la culture.

El Aâraj a appelé aussi à œuvrer, d’une part,à instaurer un tourisme culturel intégré dans le programme de développement et, d’une part, à promouvoir une culture touristique prenant en considération l’importance de la préservation du patrimoine culturel toutes composantes confondus et à agir pour la préservation et la valorisation de ce patrimoine et à l’ériger en un secteur transversal à travers son intégration dans les canaux de l’éducation, de la formation et de la socialisation.

En outre, le ministre a rappelé que le ministère de la Culture et de la Communication a franchi d’importantes étapes en ce qui concerne la préservation du patrimoine culturel à travers la mise en œuvre de son plan d’action qui accorde une place de choix à la préservation et à la valorisation du patrimoine culturel et ce, en application des dispositions de la Constitution qui insiste sur la nécessité de préserver le patrimoine matériel et immatériel du Royaume.

El Aâraj a ajouté que ce plan d’action, qui s’appuie sur l’inventaire, l’enregistrement, la classification, la restauration et la préservation du patrimoine culturel, tout en poursuivant l’enregistrement du patrimoine matériel et immatériel parmi le patrimoine national et international, accorde un intérêt particulier aux dimensions civilisationnelle et de développement du patrimoine en tant que secteur productif qui contribue dans le cycle économique, d’une part, et qui fait de la culture une locomotive de développement, d’autre part.

Le ministre a aussi mis en avant l’importance d’assurer une bonne gouvernance du patrimoine en améliorant le rendement des monuments et des sites historiques.

Partager sur Facebook