Dans un communiqué de M. Mohand Laenser, Secrétaire Général du Mouvement Populaire
La présence dans notre congrès de nombreuses formations politiques toutes tendances confondues constitue une reconnaissance de l’attachement de notre parti au multipartisme et à la diversité

Suite à la clôture des travaux du 11e Congrès national du Mouvement Populaire et à ma réélection en tant que Secrétaire Général pour un nouveau mandant, j’ai l’honneur de réitérer mes remerciements chaleureux à tous les congressistes et à travers eux à l’ensemble des militantes et des militants de notre organisation politique, pour la confiance dont ils m’ont honoré et pour leur contribution efficace à la réussite de notre congrès.

Mes remerciements, ainsi que ceux de l’ensemble des membres du Mouvement Populaire, vont aux représentants des partis politiques nationaux, africains, arabes et européens, qui nous ont honorés par leur présence lors de la séance d’ouverture de notre congrès national ou suivi de ses travaux.

La présence de nombreuses formations politiques marocaines, toutes tendances confondues, constitue pour nous une reconnaissance de l’attachement de notre parti au multipartisme et à la diversité, qui ont représenté notre ligne de conduite depuis la fondation du Mouvement Populaire. Si nos relations sont beaucoup plus fortes avec les partis avec lesquels nous partageons les valeurs de liberté, d’ouverture et de respect de l’autre, notre pondération et notre culture démocratique nous mettent à l’abri des tentatives d’exclusion de l’autre et retour aux visions hégémoniques révolues.

Le Mouvement Populaire, qui s’honore d’avoir milité pour la liberté d’association et d’expression et dont la création a coïncidé avec la promulgation du Dahir des libertés publiques de 1958, ne peut qu’être le défenseur acharné de ces valeurs dont l’enracinement et le respect ont été profondément consolidés sous le glorieux règne de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste.

Réitérant mes remerciements à tous les partis politiques nationaux qui a délégué leurs présidents, secrétaires généraux ou représentants, je les prie d’agréer mes regrets sincères regrets si certains propos inappropriés tenus lors de la séance d’ouverture du Congrès ont débordé le cadre festif et amical de cette grande fête Harakie pour tenir un discours anti-démocratique qui ne saurait entacher le pluralisme politique auquel le Mouvement Populaire est fermement attaché.

M. Mohand Laenser

Secrétaire Général du Mouvement Populaire

Partager sur Facebook