El Gharass : Le Département de la formation professionnelle œuvre à fournir les équipements de base aux associations actives dans ce domaine

Environ 1.550 jeunes ayant abandonné l’école bénéficient des formations dispensées par le Centre multidisciplinaire à Salé

Le Secrétariat d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, chargé de la Formation professionnelle, et l’Organisation marocaine pour l’équité familiale- Section Salé, ont procédé à la reconduction pour la quatrième fois de la convention de partenariat portant sur la formation progressive dispensée par le Centre pluridisciplinaire de la ville et ce, au bénéfice de 1.550 jeunes ayant abandonné l’école ou qui ont récemment quitté la prison.

Mohamed El Gharass, Secrétaire d’Etat chargé de la Formation professionnelle, a expliqué que la reconduction de la convention de partenariat qui lie le Comité provincial de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) relevant de la Préfecture de Salé, la Délégation provinciale de l’Entraide nationale et l’ambassade de la République de Chine au Maroc, vise la requalification des jeunes à travers la formation professionnelle, l’augmentation du nombre des bénéficiaires de la formation progressive, la diversification des branches de formation qualifiante et l’intégration socio-professionnelle des jeunes ayant abandonné l’école ou qui ont récemment quitté les établissements pénitentiaires.

Dans une déclaration à la presse, M. El Gharass a souligné également que la reconduction de cette convention de partenariat, qui coïncide avec le lancement officiel de la saison de formation 2018-2019, ouvrirait la voie aux jeunes pour bénéficier de la formation dispensée par le Centre multidisciplinaire de Salé, évoquant le rôle joué par les associations de la société civile en matière de rapprochement de la formation des jeunes, en particulier ceux qui sont dans des situations de vulnérabilité.

El Gharass a ajouté que le Département de la formation professionnelle œuvre à fournir les équipements de base aux associations œuvrant dans les domaines de la formation progressive et de la formation professionnelle, et à assurer le suivi et l’accompagnent des programmes de formation proposés aux bénéficiaires afin d’assurer leur intégration dans le marché du travail.

Pour sa part, la Présidente de l’Organisation marocaine pour l’équité familiale, MmeHayat Boufrachen, a assuré que la reconduction de cette convention de partenariat, qui coïncide avec la célébration du 10ème anniversaire de la création du Centre multidisciplinaire à Salé, vise à élargir la base des bénéficiaires des services de ce centre dans le domaine de la formation professionnelle progressive, qui constitue désormais une nécessité urgente pour lutter contre la vulnérabilité et l’exclusion sociale dans la ville de Salé.

Mme Boufrachen a ajouté que la formation dispensée par ce centre jouit d’une grande affluence des jeunes de différentes tranches d’âge, notant que le centre forme annuellement près de 260 jeunes hommes et femmes dans les branches de la cuisine, de la restauration, de la couture traditionnelle et de la couture industrielle.

Elle a souligné que depuis sa création en 2008 et jusqu’à l’année en cours, le nombre de diplômés du centre multidisciplinaire à Salé a atteint près de 3.000 diplômés, dont 80% ont été intégrés dans le marché du travail, notamment au niveau des hôtels de Rabat et Salé.

Ont pris part notamment à cette rencontre l’ambassadeur de la République de Chine au Maroc, des membres du corps diplomatique, des partenaires institutionnels et des professionnels.

 

Partager sur Facebook