Amzazi à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des enseignants :L’adéquation entre formation et vie socioprofessionnelle passe par la promotion du métier de l’enseignement

Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a affirmé que l’ambition du ministère de promouvoir la qualité des formations dans l’optique de les mettre au diapason des nouvelles technologies et en adéquation avec les exigences de la vie socioprofessionnelle est tributaire de la promotion du métier de l’enseignement qui doit être fondé sur une formation de base solide qui répond aux besoins de ce métier.

Dans un message adressé aux enseignantes et aux enseignants à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des enseignants (le 5 octobre de chaque année), M. Amzazi a précisé que le métier de l’enseignement devait également être soutenue par une formation continue et accompagnée d’une pédagogie permanente qui sont de nature à favoriser l’amélioration de la performance, de la qualité et du rendement.

Amzazi a souligné, par ailleurs, que le plus important est de mettre en place un environnement éducatif fondé sur une relation de coopération constructive et fructueuse entre les composantes du corps éducatif, basée sur la motivation, l’échange d’informations et le partage d’expériences et d’initiatives réussies, en particulier entre les praticiens expérimentés et les experts, d’une part, et les nouvelles recrues qui ont injecté un sang neuf dans les potentialités et les ressources du système éducatif, d’autre part.

Le ministre a noté que la célébration cette année de la Journée mondiale des enseignants revêt une signification plus profonde, compte tenu de la Haute Sollicitude Royale dont jouit le corps éducatif, qui s’est traduite par la bienveillance et l’hommage rendu à un groupe de femmes et d’hommes du système éducatif qui se sont distingués et à qui des Wissams Royaux ont été décernés.M. Amzazi a expliqué que cela est un signe de reconnaissance de la compétence, de l’excellence et de la loyauté du corps enseignant qui constitue le véritable capital du système, incarné par des compétences créatives et innovantes, dont les fonctions ne se limitent pas seulement à l’enseignement et à la transmission des connaissances et de la science, mais vont au-delà en contribuant également à promotion du système.

Amzazi a ajouté que cette contribution se reflète aussi dans l’élaboration de programmes et de projets qui sont de nature à améliorer la qualité du système d’éducation et de formation et le lancement d’initiatives visant à permettre aux jeunes de construire leurs personnalités, de développer leurs talents et leurs capacités d’innovation et de création et de les initier à la maîtrise des compétences de recherche, d’auto apprentissage, de réflexion pertinente et d’analyse critique.

Amzazi a indiqué que le ministère accorde un intérêt soutenu à l’encadrement des jeunes,à leur inculquer les valeurs de citoyenneté et à les ancrer chez eux, ce qui est de nature à les rendre fiers d’appartenir à leur patrie, de son histoire et de son présent, de sa civilisation ancestrale et de ses symboles distingués.

Le ministre a affirmé, en outre, que cette occasion offre l’opportunité de témoigner notre reconnaissanceet fierté à l’un des piliers de l’opération éducative, voire son cœur battant, de valoriser le rôle vital des hommes et des femmes de l’enseignement qui assument la noble mission d’éducation et de formation en toute loyauté, dévouement et abnégation dans toutes les régions du Royaume.

Amzazi a ajouté que la position de l’enseignant dans le processus éducatif et ses relations directes et quotidiennes au sein de la classe lui permettent d’être en contact permanent avec le parcours scolaire de chaque écolier et d’être au fait de la situation économique et sociale de certains élèves appartenant à des groupes vulnérables.

Amzazi a précisé, à cet égard, que le ministère aspire, dans le cadre du renforcement des programmes de soutien et de protection sociale au quel a appelé Sa Majesté le Roi Mohammed VI en vue de soutenir la scolarisation et de lutter contre l’abandon scolaire, à ce que les femmes et les hommes du corps enseignant contribuent à cet effort et y adhérent avec l’esprit de citoyenneté,d’engagement et de responsabilité qui est le leur et fassent preuve de la vigilance nécessaire pour relever les cas de vulnérabilité réels et urgents afin que les catégories concernées puissent bénéficier de ces programmes ciblés et d’atteindre les objectifs escomptés de ces programmes, consistant à lever les entraves socio-économiques à la scolarisation et réduire les charges supportées par les familles.

Amzazi a indiqué que le ministère aspire, d’autre part, à ce que les femmes et les hommes du corps enseignant apportent leur contribution qualitative dans le domaine de l’information et de l’orientation scolaire, à travers l’accompagnement minutieux du processus d’orientation des élèves et son adéquation avec leurs inclinations et qualifications et en les aidant à tracer une feuille de route claire pour leurs études et formations futures.

Le ministre a également appelé les femmes et les hommes du corps enseignant à faire part de leurs observations et visions qui devraient s’inscrire dans le cadre de la réforme et du développement des curricula et de la prospection de nouvelles perspectives pour la promotion du système éducatif.

En conclusion, M. Amzazi a adressé à l’ensemble des enseignantes et enseignants à travers le Royaume, à l’occasion de leur journée mondiale,les expressions de reconnaissance et de gratitude,tout en saluant leur engagement, leur mobilisation, leur générosité et leurs sacrifices au service de la réussite des filles et des fils de la nation et de la promotion du système éducatif.

Partager sur Facebook