La réélection de M. Sidi El Mokhtar Al Joumani à la tête de la Chambre des Pêches maritimes de l’Atlantique-Sud

Il a été procédé, vendredi dernier, au renouvellement de la confiance dans le Bureau de la Chambre des Pêches maritimes de l’Atlantique-Sud et ce, conformément aux dispositions du dahir n° 1-97-88 du 23 kaada 1417 (2 avril 1997) portant promulgation de la loi n° 04-97 formant statut des Chambres des Pêches maritimes, notamment son article 5 qui prévoit le renouvellement de leurs bureaux chaque 3 ans.

A cette occasion, M. Sidi El Mokhtar El Joumani du parti du Mouvement Populaire a été rééluprésident de la Chambre des Pêches maritimes de l’Atlantique-Sud pour la quatrième fois consécutive et ce, depuis la création de cette chambre en 1997.

En effet, M. El Joumani a été réélu à l’unanimité des 16 membres présents sur les 18 membres qui composent ladite chambre.

Selon les résultats définitifs de l’élection du président et des membres du nouveau bureau de cette chambre, le Mouvement Populaire vient en tête, ayant décroché 5 des 18 sièges en jeu, suivi du Parti de l’Istiqlal et du parti du Rassemblent National des Indépendants avec 3 sièges chacun et du Parti de la Réforme et du Développement avec un seul siège.

Le nouveau bureau de la Chambre des Pêches maritimes de l’Atlantique-Sud est composé de 12 membres, à savoir M. Ibrahim Al Battah du Mouvement Populaire, 1er Vice-président, M. RedouanZerhouni du Parti de l’Istiqlal, 2ème Vice-président, M. Larbass Mae El-Aïnaïn du Mouvement Populaire, Secrétaire, M. Yehafdhou ben Abdelâayachi du Parti de la Réforme et du Développement, Secrétaire adjoint, M. SlamaBoussif du Mouvement Populaire, Trésorier, et M. Boujemâa Al Madraj du Rassemblent National des Indépendants, Trésorier adjoint.

Le nouveau bureau de la chambre est composé aussi de M. Mohamed Amouloud du Parti de l’Istiqlal, de MM. Hassan Beyhmad et Ahmed Chermoudi du Rassemblent National des Indépendants, de M. Ahmed Kaïda du Mouvement Populaire, de M. Aziz Boufous du Parti de l’Istiqlal, comme conseillers.

Partager sur Facebook