Vers la création d’un observatoire d’études et de recherches pour la protection et la valorisation des moussems

Le ministère de la Culture et de la Communication (Département de la Culture)a lancé la mise en œuvre de mesures visant à protéger et valoriser les moussems à travers la création d’un observatoire d’études et de recherches sur les moussems, aspirant ainsi à réunir les conditions propices au rayonnement international des moussems, dont certains seront couronnées par leur inscription sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Le ministère a indiqué,dans un communiqué qu’il arendu public, qu’il vise à travers la création de cet observatoire à contribuer à mettre à la disposition des organisateurs de ces évènements culturels davantaged’outils de référence pour qu’ils puissent honorer et préserver l’esprit et la charge symbolique et patrimoniale de ces moussems et éviter tout ce qui pourrait entamer leur originalité et les dépouiller de leur portée symbolique et de leurs messages éthiques, le but étant de les ériger en modèles réussis de développement durable.

Par ailleurs, le ministère a précisé qu’il veille, dans le cadre de son plan d’actionexécutif, à accompagner les moussems en les valorisant et en garantissant leur pérennisation eu égard à leurs dimensions patrimoniale et culturelle et ce, à travers notamment l’organisation et l’apport d’un soutien matériel, logistique et moral.

Soulignant l’importance des moussems en tant qu’incubateursdu patrimoine culturel immatérielet dépositaires de la mémoire et de la culture marocaine, le ministère a fait observer que ces manifestations constituentun axed’animation culturelle et artistiqueet un espace temporel et territorial pour présenter les créations locales et contribuer ainsi à créer des opportunités de développement socio-économique et à renforcer le rôle de la culture dans son acception globale en tant que locomotive du développement.

 

Partager sur Facebook