Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers s’interroge sur les mesures prises pour mettre à niveau l’hôpital de Beni Mellal

Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers s’est interrogé, hier mardi,sur les mesures prises pour rehausser effectivement l’hôpital de Beni Mellal au rang ce centre hospitalier universitaire.

Dans une question orale sur l’état des lieux du secteur de la santé dans la Région Beni Mellal-Khénifra, adressée au ministre de la Santé, M. AnassDoukkali, M. Ahmed Chadda, membre du Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers, a affirmé que « la RégionBeni Mellal-Khénifra souffre d’un grand déficiten matière d’infrastructures hospitalières et de cadres administratifs et médicaux ».

Chadda a poursuivi « faceà l’étendue de l’espace territoriale de la Région et à sa densité démographie élevée, l’hôpital de la ville de Beni Mellal demeure, en dépit de la faiblesse de sa capacité d’accueil, de ses équipements médicaux et de ses ressources humaines, le seul recours des habitants de la Région », s’interrogeant « n’est-il pas temps de doter cette régiond’un centre hospitalier universitaire qui répond au droit à la santé de ses habitants ? ».

Partager sur Facebook