El Aâraj : La célébration de la journée nationale de l’architecte revêt plusieurs significations

Mohamed El Aâraj, ministre de la Culture et de la Communication, a affirmé, hier dimanche à Fès, que la célébration de la journée nationale de l’architecte revêt plusieurs significations, au vu du rôle joué par ce dernier dans la société, mettant en exergue la relation étroite entre l’architecture et la culture. 

Mme El Khiyel : Le ministère de tutelle partage les préoccupations de l’Ordre national des architectes en matière de renforcement de la compétitivité du secteur

 

MmeFatnaEl Khiyel, Secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat, a souligné, hier dimanche à Fès, que le contenu du discours prononcé le 14 janvier 1986 par Feu Sa Majesté Hassan II devant le corps des architectes et de la Lettre Royale adressée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux architectes le 18 janvier 2006 à l’occasion de la journée nationale de l’architecte, nous interpelle tous pour œuvrer à réaliser un saut qualitatif en matière d’innovation de nos conceptions architecturales, à travers la préservation de la diversité du patrimoine national et l’ouverture sur des expériences réussies de par le monde, de manière à répondre aux attentes des différentes catégories de citoyens, d’une part, à ériger notre pays au rang des pays émergents, d’autre part.

Laenser expose les défis que doit relever la Région Fès-Meknès pour s’ériger en un centre de développement économique et social

Zineb Abou-Abdillah:

Mohand Laenser, Président du Conseil de la Région Fès-Meknès, a exposé, samedi dernier à Fès, les défis que doit relever la Région Fès-Meknès pour s’ériger en un centre de développement économique et social, affirmant à cet égard que cette région fait face à une pression sur les ressources naturelles, à la dégradation de l’environnement et aux défis de la valorisation du patrimoine historique, culturel et civilisationnel et de la promotion de la qualité de la formation.

Le Mouvement Populaire en deuil suite au décès du militant hors pair feu M’barek Zemrague

« Annonce la bonne nouvelle aux endurant qui, s’ils sont affligés par un malheur, clament nous sommes à Dieu et c’est à Lui que nous retournerons ».

 

Avec des cœurs accablés de tristesse et de douleur et ayant foi en Dieu et en sa volonté, les membres du Mouvement Populaire annoncent le décès de feu M’barek Zemrague, jeudi soir dans l’un des hôpitaux de la ville de Rabat, suite à des complications dues à une maladie qu’il a affrontée avec patience et courage.