En réponse à une question orale sur « les souffrances endurées par les populations rurales et avoisinantes des forêts à cause de la prolifération des sangliers » :Ouheli annonce l’adoption d’un programme national de battue aux sangliers

Saliha Boujraf:

Hammou Ouheli, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, chargé du Développement rural et des Eaux et Forêts,a annoncé, lundi dernier à Rabat, la poursuite des opérations de battue aux sangliers, programmées par les services régionaux relevant du Département des Eaux et Forêts dans les différentes régions du Royaume, tout en focalisant sur les communes les plus affectées par la présence intensive du sanglier.

La Chambre des Représentants adopté à l’unanimité le projet de loi organique relative au Conseil national des langues et de la culture marocaines

Moubdiî : Le parti du Mouvement Populaire a été le premier à appeler, dans ses statuts,à l’officialisation de la langue amazighe

L’inscription de la langue amazighe sur les billets de banque et les pièces de monnaie n’est pas suffisante, car elle a besoin de fonds pour la développer comme langue officielle

El Aâraj : Le Conseil constitue un cadre de référence et une force de proposition dans le domaine des langues et des cultures

 Saliha Boujraf:

La Chambre des Représentants, réunie en séance plénière lundi dernier, a adopté à l’unanimité le projet de loi organique relative au Conseil national des langues et de la culture marocaines.

El Aâraj : L’adoption par la Chambre des Représentants du projet de loi organique définissant le processus de mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe constitue « un moment historique »

Saliha Boujraf:

Mohamed El Aâraj, ministre de la Culture et de la communication,a souligné que l’adoption, lundi dernier, par la Chambre des représentants du projet de loi organique définissant le processus de mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazigh constitue « un moment historique » qui s’inscrit dans le cadre de l’application de l’article 5 de la Constitution.

En marge de son lancement de la session ordinaire des examens du baccalauréat en compagnie de M. Mohamed El Rherras :Amzazi annonce l’enregistrement d’une baisse « très importante » des cas de fraude à l’échelle nationale

Saliha Boujraf:

Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a annoncé, mardi dernier à Kénitra,l’enregistrement d’une baisse « très importante » des cas de fraude enregistrés à l’échelle nationale lors des épreuves de baccalauréat depuis 2016, année marquée par l’entrée en vigueur de la loi relative à la répression de ce type de fraude.

Dans un commentaire lu au nom du Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers lors de la discussion du bilan d’étape de l’action gouvernementale : Sbaîi souligne que le Maroc a besoin de mettre en place un modèle de développement qui préserve les acquis et remédie aux dysfonctionnements

Il a critiqué les conflits politiques qui entravent l’adoption d’importants projets de lois au sein de l’institution législative

 Saliha Boujraf:

Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers a souligné que le Maroc a besoin de mettre en place un modèle de développement alternatif, qui préserve les acquis positifs et remédies aux dysfonctionnements, comme l’avait prôné Sa Majesté le Roi Mohammed VI et démontré les différents faits concrets.