En réponse aux questions des groupes parlementaires à la Chambre des Représentants, M. El Aâraj souligne :

Les actes de violence dans les établissements d’enseignement sont des cas « isolés »

M.Mohamed El Aâraj, ministre de la Culture et de la Communication et ministre par intérim de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a affirmé, lundi dernier à Rabat, que les actes de violence enregistrés récemment dans les établissements d’enseignement sont des cas « isolés » et « exceptionnels » et ne constituent pas une règle générale.

Lors de la première rencontre d’étude de la Ligue des présidents harakis des collectivités territoriales :

Laenser compte sur les présidents harakis des collectivités territoriales pour changer l’image de l’élu « corrompu » et reconquérir les fiefs du parti

Massoudi : Cette rencontre est l’occasion de discuter et d’examiner toutes les contraintes auxquelles est confrontée la gestion des affaires locales

 Mohand Laenser, Secrétaire général du Mouvement Populaire et Président de la Ligue des présidents harakis des collectivités territoriales, a, dimanche dernier à Rabat, les élus harakis, en général, et les élus harakis locaux, en particulier, à la nécessité de renforcer la communication entre les militants harakis, les sympathisants et la population de la région qu’ils dirigent, d’une part, et la direction du parti, d’autre part, affirmant à cet égard « nous devons tous nous mobiliser dès maintenant car l’année 2021 est très proche ».

Dans une intervention de Mme Ahkim au nom du Groupe Haraki au sujet du projet de loi n° 99.15 relatif à la création d’un régime de retraite au profit des catégories des professionnels, des travailleurs indépendants et des non-salariés exerçant une activité professionnelle libérale
L’adoption de ce projet de loi est un acquis quirend justiceà ces larges catégories sociales

AliaeRiffi:

Mme Leïla Ahkim, membre du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants, a souligné que l’adoption du projet de loi n° 99.15 relatif à la création d’un régime de retraite au profit des catégories des professionnels, des travailleurs indépendants et des non-salariés exerçant une activité professionnelle libérale constitue un acquis qui permettra de rendre justice à ces larges catégories sociales et de consolider l’engagement social du gouvernement précédent et du gouvernement actuel, à travers notamment l’intégration de ces catégories dans le système de protection sociale.

Dans une intervention au nom du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants lors de la discussion du projet de loi de finances 2018 devant la Commission des finances et du développement économique :
Mme El Hatimimet l’accent sur la nécessité de prévoir un budget spécial pour l’intégration de la langue amazighe,en tant que langue officielle, dans la vie publique

 

AliaeRiffi:

Intervenant au nom du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants au cours de la discussion du projet de loi de finances 2018 devant la Commission des finances et du développement économique, Mme Ghita El Hatimi a focalisé sur certaines mesures qui sont à même d’accompagner et de contribuer à la réalisation des objectifs dudit projet de loi de finances.